• QUOTIDIEN

     

    QUOTIDIEN

     

     

     

    Tous les soirs 

    On se retrouve seul attablé

    On s'est fait à souper

    Un repas vite avalé

    En se faisant croire

    Que tout va bien aller

     

    On regarde peut être un film

    Pour ne pas regarder

    Le temps qui passe

    Ou pour simplement oublier

    Qu'on sera encore tout seul

    Par une autre interminable soirée

     

    Parfois on remontera le son

    Pour ne plus entendre

    L'autre conversation 

    Celle qui se tient dans notre cœur

    Qu'on entend toujours

    Depuis que l'on a arrêté de rire

    Par en dedans

     

    A moins que l'on ne se décide

    A cuisinier quelque chose pour le lendemain

    Tout en sachant que cela sera pareil

    Parce qu'on n'attends plus rien

     

     

    Ces mots collés l'un à l'autre

    Seront notre seule conversation

    Avant de bêtement s’endormir

    Sous la couverture laissée sur le divan

     

    Bien sûr on aura fait le ménage

    Tout sera bien rangé 

    On sera prêt pour recevoir

    On aura pris son bain

    Parce qu'il faut bien qu'on s'aime un peu

    Tout en sachant qu'y arrivera plus rien

    De mieux

     

     

     

    Et au milieu de la nuit

    Quand tout sera noir et silencieux

    On se lèvera tout endormie

    Pour retourner dans son lit

    Les draps seront froids souvenirs

    Sans tout ce qui nous faisait rire

     

    Une chance se dira -t-on

    Le chat s'est mis en portefeuille

    Alors  on se rendormira

    Quelques écueils sur l'oreiller

    Et plus de rides sur le bord des yeux

    Et sur le front

     

     

     

     

     

    « Faire une différenceRêveries »
    Partager via Gmail Yahoo!

    Tags Tags : , ,
  • Commentaires

    3
    Mardi 23 Février à 14:02

    La belle visite ...merci Claudye , reviens quand tu veux et dis moi ...où puis-je te lire ...?

    a plus

    2
    Claudye
    Mardi 23 Février à 05:54

    je sens ta solitude ,elle est tout autour et au-dedans.Tu sais on peut aussi être seule, même avec quelqu'un, et la souffrance est aussi grande .Je te souhaite une âme soeur dans ta vie, que ce soit un homme ou une amie, qui pourra combler cette solitude qui t'habite .J'aime ta poésie,j'aimerais qu'un jour tu puisses lire la mienne ,différente tout en étant semblable

    Claudye Gros bisous  

     

    1
    Samedi 1er Novembre 2014 à 09:02

    Il en est toujours un qui part avant l'autre, et celui qui reste doit retrouver un sens à sa vie, mais il a besoins de présence et d'aide, et le chagrin fait peur et c'est tout le contraire qui se passe, c'est au moment ou l'appui serait précieux que tous se replient sur eux, ils ne se rendent pas compte que dans un deuil le plus dur n'est pas le jour des obsèques, mais après

    amicalement

    Claude



    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :