• BOULE DE NEIGE

     

     

     

    J'aurais aimé écrire plus que quelques pas sur sa vie 

     

    Les écrire à l'encre douce de l'enfance enfuie 

     

    Avant que ne viennent les absences et les peines 

     

    Un océan dans son regard mon souffle à son haleine 

     

       

     

    J'aurais aimé construire des matins chantants  

     

    Entre beurre et confitures dessinés sur du pain blanc 

     

    Effacer les mauvais rêves peuplés de coups durs 

     

    Sur des feuilles d'automne une longue tablature  

     

    Pour faire chanter toutes nos démesures 

     

       

     

    J'aurais tout offert pour qu'on me donne encore le temps 

     

    Celui que l'on prend pour apprendre à mieux aimer 

     

    Faire naître ensemble le bonhomme de neige qui dort 

     

    Sous les bancs de neige me servant d'oreillers  

     

       

     

    Être de ses rêves où vole en tourbillonnant 

     

    L'avion bleu qu'il confond avec celui de l'océan 

     

    Regarder une autre fois ses yeux dans le noir 

     

    Couper ma vie en deux larguer les amarres 

     

    Trouver le parc le banc l'étang et la balançoire 

     

    Quand on se croit un géant où l'on s'endort en riant 

     

    A la main une grande épée de papier d'or blanc  

     

       

     

    « LE PRINCIPAL INVITÉFIÈVRE DE NUIT »
    Partager via Gmail Yahoo!

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment



    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :