• CÔTÉ JARDIN

    CÔTÉ JARDIN

     

     

     

    Il est venu doucement

    Sans aucun bruit

    Un de ces soirs d'automne

    A bien d'autres pareils

    Tout simplement

    Sans qu'on l'appelle

     

    Il est entré

    Sans tapage

    A refermé la porte

    Derrière lui

    Comme le ferait un ami

    Il a pris ses aises

    Sans être invité

    Comme s'il était chez lui

      

     

    Et si sa présence

    N'est pas requise

    Et qu'on lui a dit

    ll en a rit

    Sans malaise

    Comme un gamin transis

    Les pieds plein de boue

    Assis sur une chaise

    Qui sourit

      

      

    Aux fenêtres le verre a figé

    Il est devenu  la glace

    Où le  jour vient se mirer

    Le grand froid salace est entré

    Qui sait combien de temps

    Il va rester 

     

      

     

    « AUTOMNE Au marché des valeurs »
    Partager via Gmail Yahoo!

  • Commentaires

    2
    Lundi 9 Septembre 2013 à 14:25

    hum...du grand froid salace...qui est entré ....c'est rare qu'il soit un invité de marque hein...Merci de ta visite :-)

    1
    Lundi 9 Septembre 2013 à 06:29

    C'est bô... bô, bô! J'ai relu plusieurs fois et ça coule bien. C'est hermétique aussi. Pas sûr de deviner de qui on parle mais on en parle bien en tout cas.



    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :