• L'ORDINAIRE

    LA FEMME SANDWICH

     

    Sous les phares insolents

    Des voitures des villes

    Le pavé pleurant côtoie

    Une solitude tranquille...

      

    C'est celle d'une passante

    Dans une ruelle anonyme

    Sous le regard pesant

    Des cheminées qui fument...

      

    La tête cachée aux regards

    Elle marche solide

    Dans les bruits du soir

    Elle se sent fragile...

      

    Elle ne demande à personne

    De marcher avec elle

    Seule  sa musique résonne

    Dans la sombre passerelle...

      

    Son manteau de peau

    Porte la tristesse

    D'une histoire de foulard

    Et d'une ancienne adresse...

      

    Elle referme les bras

    Sur son coeur sans abri

    Anonymes les larmes

    D'une femme sous la pluie

    D'une femme au  cœur sans abri

    « MIROIR AMERLA GRANDE QUESTION »
    Partager via Gmail Yahoo!

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    2
    malinamie Profil de malinamie
    Mardi 15 Novembre 2011 à 14:13

    Merci de ta visite ma belle ta lumière éclaire ce sitexx

    1
    Isa.B,
    Mardi 15 Novembre 2011 à 13:50

    ..Super..inspirant...profond...a faire des chansons!!! merci de nous en mettre plein la vue et pleins le coeur!!! pas mal fière de ma ''mouman''' xxxx :) Continu...ca éblouie!!!



    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :