• MON AMI

     

     

    J'avais encore tant à te dire

    Des mots des gestes

    Qui apprivoisent

    Des doigts qui caressent

    Des mains qui se croisent

     

    J'avais encore tant de couleur

    Dans les yeux pour ton regard

    Des yeux qui pleurent et rient

    Et chantent en silence un soir

     

    J'avais le début de mille vies

    La fin d'une autre vieillesse

    Les bras chargés de printemps

    Comme ceux d'un vieil enfant

     

    J'avais mon ami mon amour

    L'espérance neuve ressuscitée

    Je n'avais mon amour tout simplement

    Pas fini de t'aimer

     

     

     

    LG/1998 Éditions Montagne /I. Delisle Lapierre/

    2-89074-043-9 p. 179

     

     

     

     

     

     

     

    « NUITLes grand-pères ne sont pas qu’une pâtisserie »
    Partager via Gmail Yahoo!

    Tags Tags : , ,
  • Commentaires

    2
    malinamie Profil de malinamie
    Lundi 4 Mars 2013 à 18:18

    hé merci de ta visite et ton commentaire . C'est gentil . J'apprécie

     

    1
    Lundi 4 Mars 2013 à 07:09

    d'ou l'importance de la sincérité et de la communication

    Mes amis savent que je les aime !

    Ils font partie de ma vie et partagent un bout de chemin avec moi.

    Les véritables sont bien entendu moins nombreux que le virtuel.

    Mais ce n'est que de toute façon du positif

    cordialement

    Pascal



    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :