• NUIT

    NUIT

     

     

    Elle a ouvert une porte

    Lourde de conséquences

     

    Puis marche sur une route

    Longée de silences

     

    Au milieu des cailloux

    Une solitude de tout

     

    Où des ombres se balancent

    Indifférentes à son ennuie

     

    La tendresse lui pend au cou

    Inassouvies ses envies de danse

     

    Au réveil une longue absence

    Il lui manque

     

     

     

     

     

     

     

    « LA VIE EN UN SEUL JOURMON AMI »
    Partager via Gmail Yahoo!

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    1
    Jeudi 5 Juillet 2012 à 09:19

    Bonjour , merci pour ton beau poéme et photo surtout ! , bonne journée ,

    Christiane ,



    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :